Château de Mont

Bien connu des Montois, le château de Mont fait face depuis plus d’un siècle et demi à la chaîne des Pyrénées.

Construit entre 1855 et 1861 par Henry-François de Lestapis, le château se situe sur le haut du village, tout près de la maison de maître construite par son père, l’actuelle mairie. Il est entouré d’un parc de plusieurs hectares.

Henry-François de Lestapis est issu d’une famille importante de notables du village ayant fait fortune dans les affaires au début du XIXe siècle. Il mène sur son domaine diverses activités agricoles et participe également à des concours agricoles.

Pendant une centaine d’années, la propriété est transmise de père en fils, jusque dans les années 1950 où la découverte du pétrole bouleverse le paysage du bassin de Lacq.

Le château est racheté à la fin des années 1950 par la Société Nationale des Pétroles d’Aquitaine (S.N.P.A) qui en fait sa maison de réception de haut standing. L’édifice est modernisé et remis au goût de l’époque. Le parc est aménagé avec une piscine, deux courts de tennis et des vestiaires.  L’accès à la propriété est alors exclusivement réservé aux hôtes de l’entreprise en visite sur la nouvelle usine de Lacq et aux cadres. Pendant cette période, le château voit défilé de nombreuses personnalités des affaires et du monde politique.

A la fin du XXe siècle, la S.N.P.A, devenue entretemps Elf Aquitaine, décide de se séparer du domaine. C’est une période moins fastueuse qui commence. Le château est vendu à des propriétaires britanniques, bien particuliers, qui au bout de quelques années seulement délaissent la propriété. En 2009, le château et son parc sont entièrement abandonnés. Ouvert aux quatre vents, l’édifice subit d’importantes dégradations et devient alors un lieu d’exploration urbaine et d’occupation illégale.

Symbole de l’âge d’or du bassin de Lacq, la Communauté de communes de Lacq-Orthez (CCLO) rachète en 2014 aux enchères le domaine pour lui redonner une nouvelle vie. Mais un incendie se déclenche au sein du château dans la nuit du 02 au 03 mai 2017, détruisant en majorité sa structure.

Avec une volonté de préserver ce patrimoine, la CCLO entreprend d’importants travaux de restauration pour réhabiliter le château. En parallèle de la restauration et en concertation avec la Communauté de communes, la Municipalité de Mont ambitionne alors de racheter à son tour la propriété. En novembre 2018, peu de temps après la fin des travaux, la Commune devient propriétaire du château et du parc.